dimanche 4 novembre 2012

Anses

Des belles anses sont difficiles à faire, même après avoir lu des instructions dans des livres et regardé des vidéos en ligne. Suite à un peu d'entrainement, j'ai enfin l'impression d'avancer dans la création des anses.

Comment faire une anse ?

  1. Prenez un bloc de terre et allongez le un peu pour en faire un petit colombin épais. Pour mes mugs à 500g, j'ai du prendre 150 - 200g pour les anses; j'aurais pu en prendre moins.
  2. Prenez un bol d'eau.
  3. Tenez le bloc fermement par un bout au dessus du bol. Trempez l'autre main dans l'eau et avec cette main mouillée, encerclez le bloc et tirez fermement pour allonger la terre.
  4. Répétez ce mouvement plusieurs fois, jusqu'à ce que l'anse prenne forme.

J'en ai fait plusieurs:


On voit bien là qu'elles sont toujours trop épaisses.

La solution est de poursuivre l'allongement de l'anse une fois qu'elle est fixée sur le mug.


Pour la fixer, quelques égratignures, un peu de barbotine, et hop, on presse l'anse fermement contre la parois. Ceci laisse des traces de doigts sympathiques. 


Ensuite, rebelote avec la technique d'allongement. Cette fois, comme l'anse est déjà attaché au mug, on voit bien si la longueur et l'épaisseur sont correctes.



Quand je regarde mes mugs 15 minutes plus tard, je les trouve moches.


(Au moins ils passent le test du lave-vaisselle : 
Je peux les poser à l'envers. 
C'est important qu'une anse ne dépasse pas le dessus du mug.)


En plus, je sais que A. va les regarder et me dire, "Mais, tu arrives à mettre ta main là dedans ?!?" Hmm...  Je vais quand même les laisse sécher. Je vais continuer à tourner des mugs et faire des anses, jusqu'à ce que je produise des anses jolies, confortables en main, et qui s'accordent avec leur mugs !

Pour ceux qui commencent, ne perdez pas espoir ! Au début, je n'étais même pas capable de faire des anses moches. J'y mettais trop d'eau, l'anse cassait dans mes mains. Je n'y mettais pas assez d'eau, l'anse cassait dans mes mains. Pour quelques temps j'ai évité le problème en utilisant des colombins pour mes anses, ce qui donne des bons résultats aussi.

Voilà ! Si vous êtes tombé sur ce billet en cherchant des instructions ou du réconfort...  courage ! En y travaillant, on va y arriver.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire